Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

lundi 13 juillet 2009

Biscuit, 4,90€..



11h36. Gare du Nord. J'attends mon train qui part dans un peu moins d'une heure, afin de retrouver mon Pas de Calais natal. Petit passage au Relay de la Gare du Nord. Je n'ai qu'une carte bleue et décide donc d'acheter deux magazines pour n'en lire qu'un seul. Clark, et un autre que je ne connaissais pas, Biscuit. Le nom m'interpelle, et fait remonter des souvenirs vieux de deux ans environ. Boum! Je l'achéte. C'est pas perdu, si c'est naze il servira à allumer le barbecue de ce soir, en compagnie de La Voix du Nord.
C'est le numéro 1 de Biscuit. ã premiére vue, pas de grosse déception. Je l'ai feuilleté 5 minutes et je trouve ça plutôt bon. Mon train est affiché. Voie 12. Je m'installe et je poursuis.
Un enfant pleure derriére moi, un portable fait hurler LIM dans le wagon, et pendant ce temps là une annonce de la SNCF demande aux voyageurs de ne telephoner que dans les compartiments prévus à cet effet. Je me replonge dans Biscuit. Je pense qu'aprés ma lecture, le magazine finira dans mon présentoir Logic'imo, avec une pile d'autres mensuels.
La couverture parle de Gaspard Ulliel, la Bolivie, New York et nouilles work, James Heeley et Kitsuné. ã l'intérieur on trouve une trés belle page de citations extraites des différents articles. Ensuite, et en vrac j'ai aperçu un portfolio de Ron Galella, un article sur Mgmt et d'autres New Yorkais jouant de l'electro-pop-rock expérimentale destinée à faire danser les heteros avec les homos, une Wayfarer à customiser façon Adicolor (la photo est moche d'ailleurs), une pub pour Spotify, "2009 année érotique", et un dessin de parfum Hermés. Il y a même une page compléte titrée "Géant Eugéne", avec une photo des souliers d'Eugéne Riconneaus !

Finalement je n'ai pas lu Clark.
Biscuit, 4,90€. avec le dévédé de Thank you for smoking.

dimanche 17 mai 2009

We Love You So

In October 2009 Spike Jonze’s feature film rendition of Maurice Sendak’s classic story Where The Wild Things Are will hit movie theaters worldwide.
The film represents years of work from hundreds of different artists, writers, photographers, musicians, actors, and creators of all degrees.

This place [we love you so] has been established to help shed some light on many of the small influences that have converged to make this massive project a reality.

jeudi 12 février 2009

Skateistan


Le New York Times, l'Afghanistan et la planche à roulettes, ça donne ça.

samedi 29 novembre 2008

Booba - 0.9 par Seb Charlot.

On a tellement écouté le mix de 79min de booba qui avait été mis à disposition sur le blog Sugar, qu'on etait obligé de demander à Sébastien ce qu'il pensait du nouvel album.

Quand Eazy E est ressuscité l'espace d'une mesure.
Il est possible de ne pas aimer Booba, pour tout un tas de raisons,
souvent elles ne sont pas recevables. Les théories de vieux cons réactionnaires mettront
en exergue le fait qu'il glorifie armes, drogues, pétasses et autres vices de nos sociétés.
Et alors ? comme si on avait besoin de Booba pour se laisser aller à toutes ces perversions.

Ce qu'il faut retenir, c'est un flow qui évolue, un vocabulaire qui est loin d'être répétitif,
des litotes, allitérations et autres figures de style qui sont toujours plus percutantes,
des niveaux de lectures différents, des métaphores à faire baver un étudiant en hypokhãgne,
des euphémismes à faire pãlir un politique, et une violence qui se veut cathartique.
car oui, écouter Booba ça soulage… - SC.

Un bémol : pas assez de morceaux inédits. Un climax : Izi Monnaie / "j'ai rêvé que j'étais dans le boul' d'Eve, je la baisais sans pote-ca, j'avais le flow d'Eazy E…"

samedi 9 août 2008

Late Flip Fanzine !


Ca fait quelques temps que je voulais vous parler d'un fanzine (et pas seulement) que j'apprécis beaucoup.
Un groupe d'amis surproductif !
Un trés bon fanzine en anglais, pleins d'interviews, de photos mais le site contient aussi une super page vidéo qui vous permettra de prendre la température des différents contestes de l'été et (!) la toute derniére mise à jour vidéo des performances de Phil Zwijsen !
Bref, de quoi agrémenter votre café !

lundi 4 août 2008

Shawn Mandoli - Police Informer

dimanche 30 mars 2008

CHRISTINA PAIGE

mardi 18 mars 2008

Polka Magazine

http://www.polkagalerie.com/ "Polka Magazine, à voir et à lire. Polka Magazine C'est une exposition qui accroche côte à côte de grands sujets racontant une histoire, et un catalogue de l'exposition réalisé sous la direction de Alain Genestar. Cette premiére édition accueille Reza, Sebastino Salgado, Marc Riboud, Jean-Marie Périer et Gérard Rancinan.", d'aprés le magazine Photo.



La Galerie Polka
Le pdf du numéro 1 de Polka Magazine






jeudi 31 janvier 2008

THE 11 HOUR

C’était hier soir chez Pierre Cardin, entre les Champs Elysées et l’Avenue Montaigne, la cravate était obligatoire (ça tombait bien, j’en avais justement une autour du coup)
Narré et produit par Leonardo Di Caprio, réalisé par Leila Conners Petersen et Nadia Petersen ce documentaire traite des impacts à moyen et long terme de la dégradation constante de notre environnement… Des images choc, argumentées par ce qui semble être d’éminents chercheurs, physiciens, philosophes, metérologues, historiens, nous démontrent A+B que la terre court à sa perte dans un futur proche si rien n’est fait pour renverser la tendance actuelle. Se diriger vers des énergies non poluable, quitter la logique de croissance industrielle basé sur la sur consommation d énergie non renouvelable comme le pétrole, pour se concentrer laisser notre planete respirer et repartir sur de bonne base.
Et pourquoi je vous en parle ?
Parce que vous ne triez jamais vos déchets ?! Non…(mais bon on en parlera la prochaine fois que l’on se verra, je vais pas laisser passer ça !)
Tout simplement parce que ce documentaire spectaculaire a été financé en grande partie par Pierre André Sénizergue, qui n’est autre que le président directeur générale de és, etnies, Emerica… Ce documentaire présenté au ministére de l’environnement quelques jours avant, avez généré dans la presse, notamment dans Le Monde, le doute sur l’authenticité de l’investissement personnel de Leonardo Dicaprio et Pierre André Sénizergue (entre autre)
La petite conférence qui a suivi le documentaire hier soir, ne laisse aucune place pour ses propos et Pierre André a su démontrer qu’a son niveau de chef d’entreprise il avait fait des choix vert dans sa ligne de production (colle a l’eau et non pétrole, emballages recyclés…), dans l’organisation du travail (favoriser le co-voiturage) depuis de nombreuses années, actes lui donnant une crédibilité à toute épreuve…
Malgré, la présence de quelques "peoples", de la télé et de vagues journalistes, la soirée est restée sobre trés loin du néo bling bling parisien habituel. On en redemande !
Le skate sa méne à tout…
le trailer ici
le site ici
UN DOCUMENTAIRE A VOIR ABSOLUMENT !

jeudi 10 janvier 2008

Le Skateboard c'est...

J'ai écrit ça il y a presque un an, pendant un cours de SES au lycée... Une petite pensée pour la prof qui ne sait certainement pas qu'on ne l'écoutait pas beaucoup.

Post complete

vendredi 4 janvier 2008

Gildas Lepetit Castel

http://www.glc-photographie.com/

Aucun rapport avec la planche à roulettes, Gildas Lepetit Castel est un type d'Arras, un photographe, il y avait un article sur son expo dans Arras Actualité. J'ai pas pu voir l'expo, vous non plus, mais vous pouvez faire comme moi et aller voir ses photos, que du n&b.
La photographie présente sur se post est de Dominique Vautrin (Liverpool 2004) issue de la série "Holywood", un travail sur la solitude et l'errance au Royaume -Uni. Mille pardon Aurélie Tisseyre !
Le site de Gildas Lepetit Castel, l'arrageois.

mercredi 26 décembre 2007

Drunkboard

Je viens de rentrer d'un repas de Noël bien arrosé chez des amis, plus arrosé que repas d'ailleurs... D'où mon état.
Bref, là ça va mieux, je ne suis pas là pour parler d'alcool. Je disais donc, je suis rentré chez moi, j'ai marché dans les rues arrageoises pendant environ 15 minutes, et pendant tout ce temps je n'ai croisé qu'une voiture (que je n'ai pas vraiment croisée parce qu'elle venait de derriére moi), et des centaines d'autres voitures (que je n'ai pas vraiment croisées non plus parce qu'elles étaient garées, vides, et à l'arrêt). Je suis passé par un boulevard embrumé à fond !!! On voyait pas à 10 métres. Il était tout droit, et les poteaux au milieu de la route me donnaient encore plus l'impression que c'était loin le bout du bout de la rue.
C'est à ce moment que je me suis dit "putain, vive le skate ! si j'avais une planche je serais déjà chez moi", malheureusement, je n'avais pas de skateboard sous les pieds (ni la main d'ailleurs), et puis, tout comme le repas, la route était bien arrosée, par la pluie.
Je voulais donc dire que, même en m'étant hydraté entre amis pendant la soirée, l'une de mes derniéres pensées du jour était pour le skateboard, cet objet en bois, muni de roulettes (d'où l'appellation de "planche à roulettes"), que, malgré moi et par habitude je "pratique" encore et j'aime aussi... et c'est ça qui compte !!

dimanche 16 décembre 2007

The Fucking Hard Life !

Soupe de lait... c'est quoi Soupe de lait ?

Comme Octave l'a dit il y a maintenant environ un mois... On s'en fout un peu des médias..
Quand j'etais plus jeune, j'etais vraiment à fond de skateboard, toujours pret à aller skater, attendant la fin du dejeuner en famille les samedi et dimanche, la fin du poulet ou du plat de frites qui permettait d'aller rejoindre ses potes deja sur le spot. Maintenant c'est different. Je ne connais plus par coeur les noms des gens de telle ou telle team, je suis incapable de citer les tricks à suivre aprés le flip front over rail d'Andrew Reynolds dans la Baker 3 (je l'ai regardée ce matin avec Valentin qui, lui, est à bloc de planche à roulettes), ceci dit on peut toujours m'interroger sur quelques vidéos plus anciennes... Je me remet au skateboard tout doucement (mais surement comme on dit), un peu poussé par la Soupe au debut, et finalement j'y prends gout, j'apprécie toujours autant le fait de pousser et prendre de la vitesse sur un trottoir bien lisse, slalomer entre les passants (qui font leurs courses de Noel) ou entre les voitures (pleines de gens qui voudraient se garer et aller faire leurs courses de Noel). Je m'imagine assez mal m'abonner à un magazine de skate, attendre impatiemment le numero du mois de decembre qui ne sortira qu'à la fin du mois, avec le recit d'une tournée éstivale en Europe d'une grande marque de chaussures d'américains.

Ce que je veux dire dire, c'est que je me sens moins impliqué dans le skate que certains, comme Nicolas par exemple, mais que je me sens autant impliqué dans la Soupe que certains, toujours comme Nicolas. Pour moi, on peut etre soupiste sans forcement ne "vivre que pour le skate". C'est un excés dans lequel j'étais tombé lorsque j'avais environ 16 ans. Arriver au lycée le matin avec la musique de la part de Danny Brady dans la tête, imaginer les tables de cours comme des curbs, rentrer chez soi à midi et regarder la vidéo Blueprint (pour garder la même musique en tête), retourner s'assoir devant un "curb", sortir du "spot" avec une mauvaise note en main, et aller rejoindre des skateurs/chômeurs qui ne sont pas trop un bon exemple. Je pense que c'est par rapport à ça que je m'interresse nettement moins au skateboard maintenant qu'il y a 3 ans... J'ai trop vu dans ma petite ville des skateurs/chômeurs, et j'ai associé le fait de skater avec celui de chômer, alors que c'est carrément différent, et je le sais trés bien maintenant...
En dehors de ça, j'ai jamais vraiment apprécié les appellations de "skater boy", "Tony Hawk" et autres noms bidons donnés aux skateurs par les autres, ceux qui ne comprennent pas le skateurs, ceux qui n'ont jamais essayé, qui ne connaissent pas cette sensation.. Pendant 1 an et demi environ j'ai été entre un "autre" et un "planchiste" en même temps.
Je me perd dans mon raisonnement...

Je voulais dire aussi que, sans pouvoir raconter les sensations que j'ai eu lors de ma session de la semaine, je peux parler de ma session de l'année, du feeling ressenti lorsque je roule, mais aussi de choses completement différentes. Comme les photos de Camille Troillard, celles de Boogie, de Thomas Campbell, ou même du dernier Big Tasty Bacon de chez Mac Donald.
Pour ceux qui veulent, Mac Donald organise un concours photo. Plus d'info sur le site des restaurateurs, à vous de trouver l'adresse dans Google.
(j'imagine que ça n'interresse pas grand monde)

Batére !

samedi 15 décembre 2007

Justin White Interview

Je vous avez déjà parlé de Justin White, c'est l'homme des vidéos Popills.
Il y a quelques temps je lui avait écrit une petite interview ... je viens de recevoir les réponses ...
Je suis conscient que ca fait un peu armée mais ...

- Name ? Justin White

- Age ? 23

- Job ? Video Production Teacher/ Staff filmer for Instant Winner Skateboards.

- City ? Thirsty New Jersey

- What are you doing ? Working on my video New Thirsty.

- Weather is fine ? Because in France it's very crappy. Its snowing here.

- Why did you choose to make skateboard videos ? Skateboarding, Friends, Filming, Fun.

- What do you think about the upcoming cinematechniques in skateboard video like the lakai video or nike sb video ? Lakai Video's intro blew my mind but Static 3 stole my heart.

- Do you like hollywood cinema or independent filmmaking ? Independent filmmaking.

- What is the best thing that skateboarding can offer you ? Good times + good friends= good memories

- Who would you like to make a video clip for ? Alien Workshop or Blueprint

- What do you dislike in skateboarding ? Cracks

- Imagine, you got money and few DV tapes, where do you go ? Drive to North Carolina pick up Scotty (Moore) and fly to Europe for 2 weeks.

- Who are your favorite artists ? Craig Metzger, Don Pendleton, Andrew Johnson, and Scotty more.
Le site internet de Justin.

mercredi 28 novembre 2007

Ty Evans Interview


Je n'aurais surement pas du mais je me permet de copier une interview que j'ai trouvé sur internet. Un peu comme du piratage mais sans l'extension MP3 ... La source de cette interview est Transworld skateboarding et plus particuliérement Carleton Curtis, encore merci !

LAKAI’S FULLY FLARED TY EVANS, DIRECTOR
Words by Carleton Curtis

Let’s just get this out of the way: What took so long?
There are so many different guys on the team and everybody just does their own thingit’s hard to corral everyone, you know? With every video, there will always be ups and downs and reasons for delays. We’re just at that day and age where videos do take this long to make. If you look at the other videos in this article, I’ll guarantee you they went past their deadlines too.

But for some reason Lakai gets all the questions.
It’s just harder to make videos these daysyou’re always getting kicked out. And on top of that, with skating getting harder and people getting better, it’s harder for everybody in every way.

What’s it like corralling some of skateboarding’s biggest names on one of skateboarding’s biggest teams to createas some are predictingone of skateboarding’s biggest videos?
At home in L.A. it’s easier, because Rick recently bought a fifteen-passenger van and he lets me use it. On the weekends, I invite everybody over to my house and we just jump in the van and go. That works sometimes, but other times it backfires, because a bunch of guys are sitting in a van going to spots they don’t want to go to. They may be bummed at the spot, but one of the fifteen guys is actually getting something good. So you have to sacrifice that time for everyone to get stuff. On the bright side, everybody is rooting for each other and there’s a good team vibe going.

This is definitely the most eclectic group of skaters I’ve ever worked with. As guys get older, they start having families and kids and other priorities, so it’s a little different than somebody who just turned pro and who’s really hungry. Take somebody like Marc, who’s had about seventeen video partshe’s probably thinking, How many times can I keep doing this? How can I keep topping myself? So it’s hard to keep up your motivation sometimes. Marc’s been skating a bit differently in Fully Flared, looking at spots differently, trying to find something unique that best suits the spot. His part changed significantly every three months because he’s been getting so much good stuff.

It seems like you guys have been pushing the video for over two years now. Did you have parts that had already reached their final-cut stage, but revised them because of all the added time?
I had a rough edit about a year ago, and we were debating putting it out but felt that it just wasn’t there yet. But it wasn’t a final edit. It was more of a rough edit to show people where the skating and music stood. The past year was all about fine-tuning. It was all about flying around to Cairo’s house or Pappalardo’s and finishing out everyone’s part.

How many people do you have assisting you off camera?
Besides myself, the main group has been Aaron Meza and Chris Ray, who lives in Sacramentohe helped me film Biebel. In Europe, it’s been an Italian homey named Fedrico Vitetta who’d been living with Oliver Barton in Spain for a year. I got an extra Pansonic HD camera, so I helped show him the ropes with it. Then there’s been conceptual help from Rick and Spike, but he’s been really busy with his own movie. And finally, Johannes Gamble has been helping with all the effects work.

How did this budget compare to, say, Yeah Right!’s?
With any video, the majority of the money gets spent on trips. It’s like twenty grand to send a group of guys out to Europe or Australia. Plus you’ve got computer and camera repairs, gas… it gets up there fast. People always say, Oh, you spent how much on this video? But if you think about it, the guys on the trip get photos for their articles and for their ads and are seen by the kids. It all boils down to promoting companies alsoit helps sell products in more ways than one.

Skateboarders and corporate sponsors have always been strange bedfellows. So why did you end up partnering with Panasonic?
When we filmed the Hot Chocolate video, we filmed the interviews in standard-def 24p camera, which is the DVX-100. Then I put Filmed with Panasonic cameras in the credits. Randomly, a kid and his mom were at the premiere and she happened to work for Panasonic and saw that. But I think Animal Chan somehow knew her and put her in contact with Girl. One thing led to another and we started helping to cross promote each other.

How much of Fully Flared was filmed in HD?
The bulk of the video was filmed with the standard camera everybody’s always been using. For our hi-def stuff, we used them in the way film cameras were used: capturing second angles, something cool going on at the spot, or a shot of somebody throwing his board down. It’s the same concept of shooting 16mm, but you have a different workflow getting it into your editing system. HD doesn’t look like video and it doesn’t look like filmit almost looks like its own medium.

There’s a steep learning curve though with HD fisheye, because the left-to-right viewing angle is almost twice as wide, but the top-to-bottom angle almost looks cropped.
Right. It feels weird, because with old fisheye cameras, you had more leeway up close. But now you can cut people’s heads off really easily. But I’m backing HD for sure. It has a new, fresh feel to it.

To be clear, what exactly is the story behind the word flare?
I don’t know. I thought it was from Office Space. Maybe it’s a secret.

So they just tell you what the title is, then you go film the video?
Oh, you mean where the name Fully Flared came from? The flare is the little logo on the side of the shoe, like the Swoosh. As for the video, we did the Euro video Beware Of The Flare and this is the full version, hence the name. We originally wanted to call the video Lakai Or Die. But right when we thought of it, Zero’s New Blood came out and I was always confusedlike, was it Zero Or Die or New Blood? Maybe we can do Lakai Or Die next.

If there’s ever been a re-occurring criticism of your work, it’s been your choice of music. What’s your response to that?
I think people are right. A lot of the music I use does suck. But I think it’s cool to use different music. If everyone likes what you’re doing, maybe you’re doing something wrong. I think criticism is fine.

Do you think companies will ever be ballsy enough again to use a full jazz soundtrack?
Fk, Stereo’s back. They should do it. Stereo definitely made a cool statement back then.

How flexible are you with allowing riders to pick their own songs?
Totally. That’s the first thing you wanna do: Figure out what everybody wants to skate to. And a lot of the guys come up with really good stuff that works. The hard part is when somebody has no idea what to use.

Koston left éS for Lakai rather late in the game. How did that affect his part?
Well, that’s one of the reasons why this video has taken so long. We were well into the video when Eric came on board, so we had to rethink things and get him on the same page. Then Guy got on Lakai, so the same adjustments had to be made. I remember Giovanni Reda went out with Guy a long time ago and got photos, but nothing was filmed. So I came back and said, Look, Guy, I really want you to have a part in the video. But he just wanted to settle for a couple tricks. So I started really pushing him on it, like, No, I really think you should have a part. He thought it was crazy, like he couldn’t go up against all these guys. But two years later, Guyand Ericare on the same level. What’s going to happen to the footage Eric filmed for éS? We have it. I mean, are kids gonna be angry because he has éS shoes on?

But wasn’t Scuba Steve squatting on the footage until the price was right?
Well yeah, Scuba and Sole Tech got paid for the footage. I think it’s only fair. When Stevie Williams left and went to DC, I heard they got paid pretty well. It’s the standard nowpeople invest a lot of money getting footage.

Mandatory YouTube question: Did it kill the video star?
Definitely. I think we’re in a gray area right now as far as distribution. We’re starting to see the possibilities behind Apple TV and technology is only going to get better. It’s the same transition we all made when MP3 players came outwe realized we didn’t really need these CDs. Yeah, it sucks how blatant things get leaked onto YouTube, but it also does help the transition in the bigger picture. All films will be downloaded five to ten years from now. The Daryl Angel HD experiment I did on Skate Fairy is a good example of that, but the problem is how can money be made from it?

Since this is the TWS Buyer’s Guide, I have to ask you what your current filmer-board setup is?
You know what’s funny? Every time we go on trips, the filmer boards always mysteriously disappear at baggage claim. So you start thinking, What is it about filmer boards? Do they get stuck in the conveyor belts? Or do people think the soft wheels look good? Basically, I always have a big wide board, some nice big Indys, some riser pads, and big soft wheels and you’re good to go.

Loose or tight?
Oh tight for sure. Dude, you can’t have wheel bite. Are you crazy?

But you’ve got risers on, plus tight trucks.
Yeah, but you still get wheel bite.

Which videos are you looking forward to in 2008?
Definitely the Fallen videoI think Chris Cole is gonna have amazing stuff. And the Nike SB videoI love Omar and can’t wait to see his part. What else? The Workshop video is gonna be great. Dylan Rieder is awesome. And who’s that kid on Creature?

David Gravette.
Yeah, that guy’s great. I think it’s really cool that there are these newer kids skating like the older guys. It’s great seeing them annihilate sh-t, instead of these clones who are switch heelflipping down ten, switch heelflipping down fifteen… it’s been done.


END OF INTERVIEW ... Il y a aussi dans le dernier Tweaker une interview de Federico Vitetta qui a pas mal aidé à la récolte de footage en HD ..! Et personnellement j'espére que comme moi Mr Evans a lui aussi était décu par la vidéo nike ...

lundi 26 novembre 2007

Le travail c'est la santé

A votre avis, si je dis a mes patrons que je peux pas travailler ce weekend, pour cause de super weekend sur Bruxelles que je peux archi troprater, ils vont kiffer?
Merde j'ai pas de polas pour illustrer l'article...
En fait, je pense que tu t'en fous un peu des medias, ca va faire 2 ans que j'ai pas acheter de magazines (j'avoue Soma chez Colette, mais c'est juste pour la hyperie), et bah ca m'empeche pas d'être ici avec vous, à connaïtre personnes quand je vais à des avants-premiéres, à regarder les vidéos que vous mettez en me disant "ha le batére, ca déchire", sans savoir qui est Stefan Janoski, à ne pas m'occuper des t-shirt, ni des stickers, ni des badges, à avoir une nouvelle planche à monter depuis deux semaines. En fait c'ets pas forcement le fait de ne pas lire les mags. Je pense que comme Aurélien batére, le fait de faire des 3.6 flips shove it to five o sur l'acoudoir du canap avec la manette de playstation (je mens j'ai pas de playstation, et pas de télé), et bah c'est ca soupe de lait. C'est confus ce que j'écris?Ca a pas de sens? Wé, je sais batére, la prochaine fois je vous parlerais de café froid à 2€., de voyages, de polaroid, de femmes, du bon marché, de moleskine, de Stefan Marx, d'Artus, de JR, du grip à 8€. chez street machine, des lakai à 20€. en brocante, du macbook que je vais avoir, des feutres que j'oublie chez Nicolas, des sessions que je rate constamment, du marchand de fruits et légumes de Cachan, de l'expo de so-me dont j'ai rien à foutre, du disque de justice que j'ecoute plus, du nouveau daft punk qui pue, de iphone à 1500€., de vodka frangipane, du vieux lille, de cachan, de paris, de bruxelles, des pouletcrock, des bars hype où on peut pas fumer, de slims Mario, de mojitos à 8€., de pulls h&m, de mes problémes de wi-fi, de mon solex sans frein avant, des banquettes au mk2 bibliotheque, des vans chaussons en fourrures, de la pochette du prochain album du wu tang...
Vous préferez?
Ha si, pour ceux qui ont tout lu, mercredi, avant premiere de la vidéo birhouse au "next", 17 rue tiquetonne dans le 2eme, pres des friperies hype, open bar et tout ca tout ca..
Peace et nique les css!

Un super samedi aprés midi et des pensées en vracs ...


Ce que j'aimerais faire c'est témoigner le bout d'histoire de skate qu'on est en train de vivre.
Comme un article de Debert sur Paris mais qui ne s'arrête avec regret que trop peu sur les personnalités des gens dont il parle. C'est une histoire avec des personnes et non un récit photographique.
Et finalement le skate que l'on pratique ne dont pas s'arrêter sur la marque pour lequel ton copain skate ou sur l'histoire du spot mais sur votre amitiés, celle qui vous a fait sortir hier soir et celle qui te fera recommencer aprés un coup de truks dans le tibia.
Les vidéos de marque c'est cool et maintenant en HD mais ce qui est finalement intéressant c'est l'interaction entre toi, ta planche et la rue dans laquelle tu skate.
Certain l'on compris alors on film les copains en train de pousser "de la music gnan gnan", on écrit des articles sur les "crews" d'en face, on s'intéresse aux potins et qui a rentré quoi.
Mais finalement on s'éloigne de notre réalité, celle qui nous pousse a voyager, celle qui fait qu'on est heureux lorsqu'on rencontre une autre personnalité.
Ce qui est génial dans le skate c'est d'avoir des médias si prés nous ... Et si les médias sont si proche de nous (et que les marque utilise des techniques marketing telle que tu les confond aprés avec tes copains alors qu'il te privé de ton mojitos a 8€.) c'est qu'ils ont besoin de nous, de toi car c'est toi qui aujourd'hui creé l'histoire du skate, de ton skateboard et qui finalement modifie celle de tes aïnés.

Courage !

lundi 19 novembre 2007

Skate Art !! Beautiful Losers



Voici un teaser de l'exposition Beautiful Losers qui etait à Milan l'année derniere, aprés etre passée à Lille l'année d'avant.
Certains peuvent se demander pourquoi je poste ca.. et bien c'est tout simplement parce que j'ai beaucoup apprecié cette exposition lorsqu'elle etait à Lille, j'aime beaucoup la musique sur la bande annonce, et je deteste la qualité des videos Youtube...
Dans cette exposition on pouvait voir de nombreux artistes, connus par tous ou non... comme Andy Warhol, Thomas Campbell, Ari Marcopoulos, Clare Rojas, Sheppard Fairey, Ed Templeton, Harmony Korine, Futura, ou meme Barry Mac Gee...

En surfant dans les videos similaires sur Youteub' vous pourrez voir le photographe Terry Richardson en pleine seance photo avec des mannequins et son tout petit Yashica T4...

lundi 12 novembre 2007

Soma n?2

Chez Soupe de lait on aime bien les nouveaux médias et particuliérement lorsqu’ils sont bien fait.
En cette rentrée 2007 il est risqué d’investir du temps, de la patience, de l’argent, dans le skateboard, encore plus celui fait d’encre pourtant mais certains si sont risqué et ils ont bien fait !
Ca fait du bien de voir de nouvelles choses, d’entendre parler du skate différemment, dans un autre format ...
On aime quand quelqu’un aspire à amener le skate à autre chose et le confond à un art et encore plus lorsque quelqu’un améne le magazine au livre alors si c’est deux chose sont confondu on adore !
Soma, c’est un bon article de Tura, une vidéo de Paul Lababie, un jus d’orange pressé, un podcast de Paul Gonnela, un week end en Belgique, une pute du centre, bref ca fait vraiment du bien !

Le numéro 2 est sorti et rien que pour le back wallride de Paul Allard à New York il faut se le procurer !

Le seul regret que j'ai eu c'est de voir quelques photos, celle du tour Volcom que j'avais déja vue dans le SCS [Magazine Belge] mais bon ... On pardonne les photographes qui aiment l'argent ! Puis un backside 3-6 de Chris Pfanner ca ne se regarde pas qu'une fois !


mercredi 24 octobre 2007

Camille Troillard


Hormis le fait qu'il soit le guitariste du groupe parisien Neïmo, Camille Troillard est aussi un jeune photographe. Jeune dans le sens où il n'est pas trés agé, mais aussi parce qu'il ne fait pas de la photographie depuis hyper longtemps, et pourtant il n'est pas mauvais du tout ! En seulement quelques mois d'argentique il en connait deja un rayon !
(Nico, le n&b 1600 ISO c'est du Fuji Neopan...)

Le Flickr de Camille Troillard.

lundi 8 octobre 2007

Le grégoire's article!

Chers amis bonjour (!)

Quand noki m'a demandé d'écrire pour soupe de lait j'ai été ravi (!) mais me voila devant l'ordinateur à chercher mes mots ...

J'aurais pu choisir de tout bonnement vanter les joyeux et doux plaisirs du skateboard mais je préfére d'abord parler de l'auteur de se joyeux et doux site !
L'exacte premiére fois que j'ai connu, ou plutôt entendu parler de Noki c'était quand j’étais dans le sud de la France, déprimant et pensant à mon retour sur Paris quand je me dis " bon j'appelle Claude ", apres quelques bips sonores il répond :

" Wesh Claude tu vas bien ? c'est Grég blablablablablabla... tu fais quoi ?"

"Bah là je suis avec un pote que j'ai rencontré à Bercy, il filme et il est trop cool ! " voilà c'était à peu prés comme ça que cela s'est passé. Quelques semaines plus tard me voila en face de se fameux noki (!) les présentations par Hadrien sont faites et quelques minutes plus tard on rigolait deja sur je ne sais plus quoi ...

Bref noki est quelqu'un que j'apprécie, j'espére passer encore plus de temps avec, mais je vais arrêter de trop parler gentiment de lui sinon il va rougir !!

Nothing but the truth



La premiére de la vidéo nike sb à eu lieu il y a quelques jours à Los Angeles, il y avait toute la jet skate américaine et j'ai même entendu dire que les gars de lakai qui étaient en tour on traversé l'Amérique pour y être ..!

Si vous cliquez sur la photo vous touverez une interview de Kevin Imamura, manager nike sb qui en parle mais bon ca aussi c'est une bonne blague d'habitude c'est les réalisateur qui font la promo de leur film !

En passant c’est cool que nike pense à faire une premiére à Londres et qu’ils oublient les autres capitales Européenne ... mais bon c’est pas grave j’irais la voir au musée !

vendredi 5 octobre 2007

Guillaume Jolly.


Tout le monde, ou presque, connait Mamie Denise, c'est pas pour rien qu'elle a 9498 amis sur son Myspace. Ce que tout le monde, ou presque, connait moins, c'est le type qui est derriere Mamie Denise, autant dire le petit fils de Denise. Il s'appelle Guillaume Jolly. Il est directeur artistique du magazine Blackpool. Si vous desirez en voir plus sur son travail, go on son site.

jeudi 30 août 2007

Tweaker Zine

Tweaker Zine, nouveau projet de Paul Gonella de Quiet Corners et de Gorm !
Ca donne un super fanzine, tout beau tout en flash, avec les pages qui se corne tout ca tout ca !
De trés belles photos,avec une trés belle mise en page.

mercredi 29 août 2007

Jumo Aka Grégoire Grange

Graphiste, photographe de skate, a entres autres fait des t-shirts pour Logo,
la charte graphique de Ride On, etc... On connait tous ce qu'il fait, mais un
peux moins qui il est, go check this , and this!



Boogie.

Loin de la planche à roulettes, mais proche de la rue (ca se rapproche donc un peu du skateboard), voici quelques images sorties tout droit du portfolio de Boogie, un photographe serbe exilé à Brooklyn. Il photographie de tout, aussi bien des pubs Element, des photos pour le New York Times, Nike, ... que des portraits de stars de la gachette des sales quartiers New Yorkais, des drogués dans des immeubles plus insalubres que tout ce que l'on connait dans notre petite vie tranquille..
Check www.artcoup.com



mardi 28 août 2007

Frank 151, version francophoniste.


Vous avez toujours voulu lire un magazine qui, au lieu de parler de tout ET de rien, ne parle que de rien ? Vous souhaitez posseder le numero #1 de chaque magazine que vous lisez ? Vous aimez Artus de Lavilléon, Ill-Studio et les pubs Lakai et Schmoove se cotoyant dans les mêmes bouts de papier ?
Frank 151 vous est dedié! Dans ce premier numero vous decouvrirez la France comme vous n'y avez jamais pensé. La Mob, la mafia, l'art, les sans-abris, le french lover, la mode, le terroir, ... www.frankmagazine.fr

(comme c'est un magazine francais, et que le premier numero est un special France, je me suis permis d'ecrire dans ma langue maternelle)

dimanche 26 août 2007

Thomas Campbell


I just came back from holidays, even if Soupedelait have for vocation to deals with skateboarding, i allows me to speak about a more summer subject, surfing.

The most warned know certainly Thomas Campbell. He's a great modern artist, he is photographer, video director, painter, sculptor and self-taught writer.

When i'm on holidays on the ocean coast, i swap my skateboard for my surfboard, Divx of skateboards shoes brands for DVD of Thomas Campbell, only filmed with 16mm film...

The Seedling and Sprout are two really nice films about aquatic gliding. We can see a large quiver like longboards, fishes, bonzers,... There is a really nice soundtrack with Tortoise, the Shins, and some others artists like Tommy Guerrero.
Go on www.trimyourlifeaway.com



jeudi 2 août 2007

Dirt Ollies /// Mongolian Tryres

Pontus Alv, Vincent Gootzen, Quentin de Briey, Hugo Liard, Geoffrey van Hove, Kenny Reed, Chris Pfanner, Tom Derichs, Julian Dykmans, Muki Róstig and Scott Bourne are proud to introduce Dirt Ollies / Mongolian Tyres. In July 2004, they came to Mongolian, the result is printed and the dvd burned.

The completion of the book are well and the inside is a pure wonder.
There is many amazing pictures by Bertrand Trichet, Alexander Basile, Henrik Edelbo and you can read inside the travel diary of Scott Bourne.


Extract from the travel diary of Scott Bourne :

July/12th/04/ Ulaanbaatar
In the evening I stand out on the balcony and watch the nuclear sunset overtake the city. Small nomadic homes lay in the dust beside giant modern buildings. It looks like a burnt down Brooklyn 2004. A man on horseback with his child comes down a street as a car honks its horn and speeds by pulling a storm of dust behind it.
The man with his child seems unaffected. In the distance I can see cranes and smoke stacks emptying themselves into the air.

The sky forming a radioactive rainbow of oranges and purples, in the same skyline a Farris wheel turns slowly on the horizon. Old meets new in a clash that goes seemingly unnoticed by the Mongolian people. To walk the streets of this city a man can easily find himself embarrassed to be alive, to be human, and at the same time all a man needs to do is take a short car ride into the countryside, to once again feel privileged to be alive, to be human, and take the air into ones lungs. If there is black and white or night and day, it is, easily visible from this height - here high in the mountainous regions of Mongolia.
(Scott H. Bourne)



The artistic video realize by Henrik Edelbo is very sympathetic, good footage, the edit is well but i got a regret for the song ...
Henrik shot few scenes with a Super8 camera and he got amazing render.
Guys, thanks for all.

You can check the trailer the trailer and buy the limited edition box ...